Pseudo Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Accueil
Inscription
Fonctionnement
Informatique - Internet - Loisirs - Santé - Sciences et technologies - Vie courante
Enchères Boutiques
 
     
 
Par : papathomas
Inscription d'une personne : Il y a 14 an(s)
Meilleures façons : 0
Ajoutée : 24/02/2012
Mots-clés :
Connectez-vous pour évaluer !
Note :
Vue : 386 fois 0 évaluation(s)
Ajouter cette page aux Favoris
Envoyer à un ami
POSER UNE PORTE

Poser une porte

 

Liste de matériel

 

LE METRE-RUBAN

 

L'enroulement automatique et le bouton de

blocage sont des options bien pratiques.

 

LE NIVEAU A BULLES

 

Un modèle à deux bulles vous permettra de

contrôler également les niveaux verticaux.

 

LA SCIE A MAIN

 

La denture de la scie à main, ou 'égoïne',

peut varier notablement d'un modèle à

l'autre.

 

L'EQUERRE

 

Elle vous permettra de tracer et contrôler

les angles droits.

 

LA MOUSSE DE POLYURETHANE

 

Dite 'P.U.'. Il en existe également une

formule plus douce pour l'environnement.

 

LE MARTEAU

 

En tenant le manche par l'extrémité, vous

pourrez exercer davantage de force.

 

LE CISEAU A BOIS

 

Son manche est en bois ou en plastique, la

largeur de sa lame peut varier entre 6 et 50

mm.

 

LA PERCEUSE ELECTRIQUE

 

Choisissez une perceuse faisant également

office de visseuse. Très pratiques: les

modèles sans fil.

 

LE MAILLET DE BOIS

 

Pour exercer davantage de force sur le

ciseau à bois, utilisez uniquement un maillet

(de bois).

 

LA SCIE A DOS

 

Son dos renforcé accroît la rigidité de cette

scie qui vous permet de réussir de belles

découpes.

 

Le bloc-porte

 

PRECAUTIONS

 

Avant l'installation de portes massives (chêne, méranti, lauan, pin), le degré d'hygrométrie du

local devrait se situer autour de 12%, sinon le bois pourrait travailler et se déformer. Placez donc,

si nécessaire, un absorbeur d'humidité dans la pièce et aérez-la pendant un certain temps.

 

LE MESURAGE

 

Ne prenez les mesures de l'ouverture destinée à la porte (hauteur, largeur et épaisseur, et ceci

dans les 4 angles) qu'une fois les murs et le sol totalement achevés. Basez-vous sur la moyenne

de ces mesures. Le modèle de porte qu'il vous sera le plus facile de monter: le bloc-porte avec

cadre pré-assemblé.

 

LE SENS D'OUVERTURE

 

Avant tout, vous devrez décider du sens d'ouverture de la porte: vers l'intérieur ou l'extérieur de

la pièce, vers la droite ou vers la gauche. Tenez-en compte pour l'achat des paumelles, du pêne

(élément de la serrure placé sur le battant) et de la gâche (élément situé sur le montant).

 

LES MONTANTS

 

Les montants seront de largeur légèrement supérieure (1 à 2 mm) à l'épaisseur du mur. Pour les

scier à la longueur désirée, posez le cadre de porte sur 2 tréteaux robustes et reportez sur le bas

des montants (en 4 points) la distance du sol au sommet de l'ouverture. Découpez ensuite

l'excédent.

 

LES PATTES DE SCELLEMENT

 

Les 'pattes de scellement' sont des crampons spéciaux destinés à fixer l'huisserie au mur.

Placez-en sur les montants à la hauteur des paumelles, et sur la traverse. Tracez leur pourtour

sur le cadre, évidez au ciseau à bois, puis fixez-les avec des vis à tête fraisée. Creusez des trous

en regard dans le mur.

 

Le bloc-porte

 

REGLAGE DU CADRE

 

Calez le cadre dans l'ouverture l'aide de chevilles et coincez entre les deux montants, près du sol,

une barre d'écartement de la largeur de la porte (et aux extrémités enroulées de chiffons). Une

fois les montants verticaux et la traverse horizontale en place, bloquez le cadre avec des coins de

bois.

 

FIXATION DES PATTES DE SCELLEMENT

 

Le cadre étant parfaitement maintenu en place, scellez les pattes avec du plâtre que vous

appliquerez la truelle ou avec une spatule. Bouchez également l'espace entre le mur et le cadre

de la porte. Quand le plâtre sera tout à fait sec, vous pourrez ôter la barre d'écartement et fixer

le vantail.

 

LA MOUSSE DE POLYURETHANE

 

Une méthode plus moderne consiste à fixer le cadre de porte avec la mousse P.U., que vous pourrez trouver en

bombe. Laissez durcir la mousse puis découpez-en les excédents à l'aide d'un cutter. Bouchez l'espace entre mur et

cadre avec du silicone que vous pourrez ensuite peindre. Si vous optez pour une fixation du bloc-porte à l'aide de la

mousse polyuréthane, vous pouvez laisser la porte en place. Ne sous-estimez jamais le pouvoir d'expansion de ce

matériau. En quantité excessive, sa pression pourrait causer le blocage de la porte.

 

LE VANTAIL

 

Tenez le vantail perpendiculairement au cadre et abaissez la partie femelle des paumelles sur les goujons des

parties mâles. Fixez les poignes et les plaques, puis vrifiez le bon fonctionnement de votre installation: la porte

ferme bien, tourne facilement et reste fixe quelle que soit son ouverture.

 

LES COUVRE-JOINTS

 

Les couvre-joints vous permettront de dissimuler, de manire décorative, le joint entre le cadre et la paroi. Sciez-les

la longueur voulue. Vous pourrez choisir une moulure classique ( découper et assembler en onglet) ou un modle

moderne profil rectangulaire, assembler joint plat.

 

Fabrication de l'huisserie

 

LA TRAVERSE

 

Débitez d'abord la traverse, dans une pièce de bois raboté épaisse de 30 mm et supérieure en

longueur de 160 mm à la largeur de la porte. En partant de son centre, mesurez 1/2 largeur de

porte + 2 mm, tracez sur la face et les chants. A 15 mm à l'extérieur de cette ligne, tracez un

autre trait.

 

LA RAINURE

 

Avec un trusquin (réglé à 15 mm), reliez entre elles les deux parallèles, sur chaque chant. Fixez

la traverse à l'établi pour découper ces parallèles (à la scie à dos). Evidez le bois au ciseau en

vous aidant du maillet. Procédez du bord vers le milieu, puis tournez la pièce pour la seconde

moitié.

 

LES MONTANTS

 

Pour les montants, prenez deux pièces dont la longueur dépasse de 100 mm la hauteur de

l'ouverture. Avec un trusquin réglé à 15 mm (soit 1/2 épaisseur), entaillez une face et les chants

de leur extrémité haute, puis le bout dans sa longueur: reliez cette ligne, par les chants, au tracé

précédent.

 

LA LANGUETTE

 

Fixez le montant dans la presse de l'établi, et sciez (à la scie à dos) la ligne tracée sur le bout

jusqu'aux traits figurant sur les chants. Placez ensuite le montant à plat, face entaillée vers vous,

et sciez jusqu'à rejoindre la découpe précédente. Procédez de même pour l'autre montant.

 

L'ASSEMBLAGE

 

Traverse et montants doivent maintenant être assemblés au moyen des rainures et languettes. Si

ces dernières sont trop larges, ajustez-les au ciseau ou au guillaume (un rabot spécial pour les

rainures). Pour bloquer les assemblages, plantez des pointes de 75 mm dans la face supérieure

de la traverse.

 

Mise En place de l'huisserie

 

LES ECHARPES

 

Sciez un tasseau de longueur égale à la distance séparant les faces extérieures des montants (au

niveau de la traverse). Clouez-le horizontalement aux montants, à 30 cm du sol environ: il

servira de barre d'écartement. Contrôlez les angles du cadre et renforcez-les avec des tasseaux

cloués en biais.

 

LA FINITION

 

Tracez la hauteur de la porte sur les montants: mesurez-la en partant du dessous de la traverse.

Si votre sol est légèrement en pente, n'oubliez pas d'en tenir compte. A l'équerre, reportez les

mesures sur les faces et chants des montants. Découpez les excédents de bois des montants et

de la traverse.

 

LA MISE EN PLACE

 

Placez l'huisserie dans l'ouverture et bloquez-la en place, bien d'aplomb: montants verticaux,

traverse horizontale. Pour ajuster la position du cadre, placez des cales entre les montants et le

mur, à l'emplacement où devront se trouver les vis lors de la fixation définitive.

 

LA FIXATION

 

A la hauteur des cales, percez des trous dans les montants, ainsi que dans le mur si celui-ci est

en maçonnerie (pour les chevilles). Vissez les montants en place. Vous pouvez également

recourir à la mousse de P.U. pour cette opération. Ensuite enlevez les trois écharpes.

 

L'AJUSTAGE

 

Placez le vantail dans l'ouverture, le chant destiné aux paumelles contre le montant

correspondant. Entre le cadre et les chants du vantail, le jeu ne devrait pas excéder 2 mm; entre

le bas du vantail et le sol, 4 mm. Si nécessaire, rabotez le chant inférieur ou le côté d'ouverture.

 

Le ferrage

 

LES PAUMELLES

 

Déterminez l'emplacement des paumelles: tracez, sur le chant, deux traits situés à 25 cm du haut

et du bas du vantail et un troisième à mi-hauteur (pour le bord inférieur des paumelles). Avec le

trusquin, reportez chaque fois la largeur de la paumelle (sur le chant) et son épaisseur (sur la

face du vantail).

 

LES ENTAILLES

 

Entaillez les emplacements destinés aux paumelles avec un ciseau à bois de la même largeur.

Tenez-le verticalement, biseau vers l'intérieur du tracé, et entaillez (avec le maillet si nécessaire)

les deux bords de l'encoche. Reliez les découpes entre elles par les encoches en 'V'.

 

FERRER LA PORTE

 

Placez les paumelles sur le chant, amorcez les trous de fixation puis vissez. Glissez la porte dans

l'ouverture et posez-la sur des coins. Repérez la hauteur des entailles et reportez-la sur le

montant du cadre pour creuser les encoches dans lesquelles vous fixerez ensuite l'autre lame des

paumelles.

 

LA SERRURE

 

La serrure d'une porte intérieure comprend un pêne demi-tour et un pêne dormant. Sur le bord

d'ouverture, tracez le profil du coffre de la serrure (le dessous à 1,05 m du sol, l'épaisseur

reportée avec un trusquin) et son axe vertical médian, puis les emplacements de la poignée et du

trou de serrure.

 

LE PERCAGE

 

Pour percer l'ouverture destinée au carré de la poignée, qui doit être actionné sans encombre,

choisissez une mèche de diamètre suffisant. Percez jusqu'à ce que la pointe de la mèche soit

visible sur l'autre face, puis terminez le perçage sur cette dernière. Procédez ainsi pour le trou de

la serrure.

 

Le ferrage de la porte

 

LE MORTAISAGE

 

Pour dégager l'ouverture destinée au pêne, prenez une mèche de diamètre égal à l'épaisseur du

coffre, et, avec un guide de profondeur, percez une série de trous le long de l'axe vertical médian

que vous avez tracé sur le chant de la porte. Finissez de dégager l'ouverture au ciseau à bois.

 

SERRURE ET POIGNEES

 

Placez la serrure dans la mortaise ainsi faite et tracez le contour de la têtière (plaque) sur le

chant de la porte: vous devrez évider cet emplacement. Replacez la serrure, percez des

avant-trous et vissez-la définitivement. Mettez en place la tige carrée, les plaques et les

poignées.

 

LA FIXATION DE LA GACHE

 

Porte fermée, indiquez, sur l'huisserie, l'emplacement de la gâche. Placez celle-ci sur le pêne,

mesurez sa distance par rapport à la face antérieure de la porte. Reportez cette mesure, tracez le

contour de la gâche et évidez-le pour visser cette dernière en place. Evidez les logements des

pênes.

 

LES BATTEMENTS

 

Le vantail est maintenant équipé et en état de fonctionner. Mesurez l'épaisseur du battement.

Celui-ci pourra être constitué de pièces de section rectangulaire, que vous assemblerez à

plat-joint, ou de moulures assemblées en onglet. Clouez les pièces, chassez les têtes des clous,

mastiquez les trous.

 

Commentaires
 
Retour
 
 
Avertissement
Les Meilleures Façons proposées sur ce site sont rédigées par les membres inscrits au service et sont la propriété de leurs auteurs respectifs. BestMonde.com ne garantit en rien la fiabilité ou la qualité de ces conseils et n'endosse en rien leur contenu. BestMonde.com ne peut être tenue responsable d'éventuels dommages ou inconvénients, quels qu'ils soient, subis suite à leur application.